Vous êtes ici : Fées des bébés » Éveil de bébé » Bébé et la découverte de l’eau

Bébé et la découverte de l’eau

Que ce soit dans le bain ou à la piscine, bébé est le plus souvent comme un poisson dans l’eau…

Comment faire aimer le bain à bébé ?

Il arrive qu’un enfant éprouve subitement une crainte de l’eau, alors qu’il adorait le bain jusque-là. Il n’est pas toujours facile de comprendre ce qui a fait naître cette peur :

  • un peu de savon piquant dans les yeux,
  • un déséquilibre dans la baignoire,
  • une eau un peu chaude ou trop froide.

N’hésitez pas, alors, à faire marche arrière, comme toujours lorsque l’évolution connaît un blocage. Asseyez votre bébé à côté d’une cuvette d’eau contenant des jouets, et lavez-le avec un gant pendant qu’il joue.

S’il refuse le shampooing de manière catégorique, n’utilisez que des formules « spécial-bébé » qui ne piquent pas les yeux.

N’utilisez en aucun cas la force. Lorsqu’un bébé joue dans son bain, il réfléchit et il apprend, car l’eau est source d’observations.

Tous les petits enfants se demandent un jour, pourquoi on ne peut pas attraper l’eau qui ruisselle, pourquoi le jet fait un drôle de bruit, pourquoi le savon fait des bulles… Ce sont de vraies questions de science physique auxquelles le bébé réfléchit d’autant plus tôt qu’il est habitué à manipuler des objets dans son bain.

Les bébés nageurs

Les parents sont aujourd’hui très impatients d’aller à la piscine avec leur nourrisson. Il faut être prudent à ce sujet et patienter pour que votre enfant ait reçu ses trois injections de vaccin antipoliomyélitique, c’est-à-dire au plus tôt à 5 mois. Et ce n’est pas du temps perdu car c’est à partir de 5 à 6 mois que le nourrisson commence à apprécier la piscine. Enfin, vous devez vous assurer auprès de votre pédiatre que votre enfant ne présente pas de contre-indications.

bébé à la piscine avec papa

Votre bébé devient « amphibie » par étapes

Dès les premiers mois, il flotte dans l’eau ; il a un réflexe de blocage respiratoire et acquiert très vite l’art de toujours mettre ses voies respiratoires à l’air par le retournement ; entre 10 et 14 mois, il trouve les mouvements lui permettant d’avancer vers le bord.

Quelques conseils pour que votre bébé soit comme un poisson dans l’eau :

  • vérifiez que l’eau de la piscine est bien à 28 °C, celle de l’air ambiant à 30 °C ;
  • donnez une douche tiède à votre bébé avant et après le bain ;
  • refusez qu’on lui apprenne à flotter à l’aide de bouées ou brassards ;
  • soyez décontracté(e), souriant(e) et rassurant(e) pendant la leçon ; encouragez votre bébé et jouez avec lui ;
  • restez en permanence à côté de lui, les accidents en piscine, par défaut de surveillance, sont de plus en plus nombreux ;
  • pratiquez, dans la mesure du possible, une séance de bébés-nageurs chaque semaine jusqu’à l’âge de 3 ans.

Les avantages pour votre bébé de découvrir l’eau ?

  • les jeux nu dans l’eau lui permettent de mieux connaître l’image de son corps ;
  • la flottaison et les glissades le rendent tellement joyeux qu’on est tenté de penser qu’il revit un état connu pendant sa vie intra-utérine ;
  • si, jusqu’à l’âge de 3 ans, vous allez une fois par semaine à la piscine, hiver comme été, votre enfant n’aura jamais peur de l’eau et n’aura besoin ni de bouée ni de brassards ;
  • enfin, si c’est le père qui conduit son bébé à la piscine, sa manière déjouer favorise le lien avec son enfant.