Vous êtes ici : Fées des bébés » Arrivée de bébé » Siège auto pivotant : est-ce plus ou moins dangereux pour bébé qu’un siège auto traditionnel ?

Siège auto pivotant : est-ce plus ou moins dangereux pour bébé qu’un siège auto traditionnel ?

Alors que dans l’Union européenne, les experts en sécurité de siège auto ont mis en place la nouvelle loi de l’i-Size, le marché de ces dispositifs est en plein bouleversement. Les dernières innovations en la matière, notamment l’arrivée des siège, ont pour objectif de permettre non seulement à votre enfant de se pencher en avant ou en arrière dans la voiture, mais permettent aussi de préserver votre dos lorsque vous faites entrer ou sortir vos tout-petits dans le véhicule. Certes, les sièges auto pivotants sont de plus en plus populaires en France, mais beaucoup se demandent s’ils valent réellement leur prix.

Sièges auto pivotants : comment ça marche ?

Avec l’introduction des lois sur les sièges auto i-Size, nous assistons à une tendance croissance des sièges auto innovants comme les sièges pivotants. Historiquement, les sièges auto du groupe 0+ (qui s’appliquent dès la naissance à 13 kg, ou d’environ 12 à 15 mois) sont orientés vers l’arrière, tandis que les sièges auto du groupe 1 sont orientés vers l’avant à partir de 9 kg ou environ 9 mois. Mais la plupart de ces sièges d’auto permettent aux tout-petits de s’asseoir face vers l’arrière jusqu’à l’âge de 2 ans au moins. Mais qu’en est-il des sièges de nouvelle génération comme les sièges auto pivotants ?

Le principal attrait de ces sièges est évidemment la fonction de rotation à 360°, qui vous permet de faire pivoter votre enfant lorsque vous le placez ou l’enlevez du véhicule. De plus, ces sièges bénéficient souvent également d’un design novateur et de toutes les fonctionnalités de pointe en matière de sécurité de siège auto. Cependant, bien des parents s’inquiètent de l’encombrement de ces sièges auto pivotants et se demandent s’ils en valent le coût, qui a d’ailleurs tendance à être bien plus élevé qu’un siège standard.

Le plus souvent, les sièges auto pour enfants dotés d’une base pivotante se caractérisent par leur facilité d’utilisation pour les parents lorsqu’ils placent l’enfant à l’intérieur et à l’extérieur du siège. La base peut pivoter à 360°, ce qui vous permet de vous servir de l’angle adapté pour placer l’enfant et régler les harnais, car le siège restera fixé grâce système de fixation ISOFIX. Par ailleurs, vous devez installer le siège une seule fois, car il n’est pas nécessaire de retirer le système de fixation et de le réinstaller chaque fois que vous changez de position.

En outre, ces nouveaux sièges ne sont pas moins fiables qu’un siège fixe, d’autant que la majorité des modèles actuels sont conçus suivant la norme i-Size qui, comme nous le savons, impose des exigences plus strictes que la réglementation précédente. Pour en savoir plus sur les sièges auto pivotants, vous pouvez consulter un guide sur le sujet.

Sièges auto pivotants : quels avantages ?

Nombreuses raisons peuvent inciter les jeunes parents à choisir un siège auto pivotant pour transporter leur tout-petit au gré de leurs voyages :

  • La base pivotante permet un montage et un démontage plus faciles du siège auto.
  • Les sièges auto pivotants facilitent le transport de votre enfant dans une position orientée vers l’arrière.
  • La majorité de ces sièges sont conformes à la réglementation i-Size.
  • Ces sièges peuvent être utilisés aux différents stades de développement de votre enfant.

Sièges auto pivotants : quels inconvénients ?

Malgré ses nombreux avantages, le siège auto pivotant a ses propres limites :

  • La base pivotante permet un montage et un démontage plus faciles du siège auto.
  • Les sièges pivotants sont souvent plus chers que les sièges fixes traditionnels.
  • Ils prennent plus de place à cause de la base pivotante.
  • Ils offrent moins de place pour les jambes en position face à l’arrière.
  • Encombrants, ils pèsent beaucoup plus lourd qu’un siège fixe.