Vous êtes ici : Fées des bébés » Infos pratiques » La draisienne pour apprendre à faire du vélo à votre enfant

La draisienne pour apprendre à faire du vélo à votre enfant

L’initiation de l’enfant au vélo peut prendre un temps considérable quand on ignore comment s’y prendre. En tant que parent, le choix d’un accessoire propice et sans risque pour l’enfant est nécessaire. La draisienne se révèle être un allié de premier choix. De quoi s’agit-il ? Cet article vous dit tout ce que vous devez savoir sur la draisienne.

Qu’est-ce que la draisienne ?

Inspirée du nom de son inventeur Karl Von DRAIS, la draisienne est un vélo pas comme les autres. Elle est par défaut dépourvu de boîtier pédalier, de chaîne, et de dispositif de freinage. Elle est utilisée par les parents pour apprendre à leurs enfants à garder l’équilibre et à faire de la bicyclette. On peut aujourd’hui acheter pour son enfant une draisienne en bois, en plastique, acier, aluminium ou carbone.

Comment fonctionne la draisienne ?

N’ayant pas de mécanisme de propulsion, l’enfant doit s’asseoir sur la selle et avancer avec les jambes. Il doit cependant effectuer de grandes enjambées à un rythme soutenu pour avoir et maintenir la vitesse nécessaire pour garder son équilibre. C’est aussi à ce moment que l’enfant se familiarise au vélo, trouve son équilibre et développe les réflexes adéquats de conduite. Un port de casque est indispensable.

draisienne pour enfant

Quel âge pour la draisienne ?

Selon sa configuration, elle est destinée à la petite enfance. Pour l’utiliser, votre enfant doit avoir entre 18 mois et 6 ans. C’est la tranche d’âge durant laquelle l’enfant travaille sa motricité. Il apprend à marcher, à courir et faire du vélo.

Comment choisir la draisienne pour son enfant ?

La pléthore d’offres sur le marché va vous donner l’embarras de choix. Pour donc bien choisir la draisienne adaptée à votre enfant, il vous faut considérer quelques points.

  • La matière utilisée pour la conception

Il en existe avec des châssis uniquement en bois, en métal ou en plastique. La matière utilisée a un impact direct sur son poids. La maniabilité de cette dernière par l’enfant peut être compromise si elle est trop lourde pour lui. Elle pourrait ne pas résister longtemps si trop légère pour supporter son poids de l’enfant.

  • Le réglage du guidon et de la selle

La taille de votre enfant est un facteur déterminant. S’il a déjà 5 ans, c’est un peu plus facile. Par contre si votre achat intervient à ses 2 ou 3 ans, une draisienne réglable est capitale. Vu que les enfants ont une croissance rapide, l’objectif est d’éviter un nouvel achat à chaque pic de croissance. Il est souhaitable d’opter pour une draisienne dont le guidon et la selle peuvent être réglés.

  • La qualité du pneu

Pour un pneu endurant, il est recommandé de privilégier la norme ETRTO. Vous pouvez vous référer au tableau d’équivalence pour petites tailles avant d’effectuer votre achat.

Les freins ne sont pas indispensables, mais ils peuvent s’avérer utiles si l’enfant est déjà grand.

draisienne en bois

La draisienne en bois

Conçue pour être évolutive, la draisienne en bois peut être reconfigurée en fonction de l’âge de l’enfant. On distingue donc 3 niveaux de personnalisation :

  • Niveau 1 (3 roues) : initiation de l’enfant de 2 à 3 ans à la marche
  • Niveau 2 (2 roues) : permettre à l’enfant de 2 à 4 ans d’acquérir l’équilibre à vélo
  • Niveau 3 (2 roues avec boîtier pédale, chaîne et freins) : initiation de l’enfant de 4 à 6 ans au pédalage et au freinage.

Compte tenu de ses différentes configurations, elle s’accommode au fur et à mesure que l’enfant grandit.

Attention toutefois à ne pas confondre draisienne et trottinette. Elles sont deux choses bien différentes.