Vous êtes ici : Fées des bébés » Grossesse » Conception » Faire du sport pendant la grossesse

Faire du sport pendant la grossesse

Faire du sport peut être très bon pour vous-même quand vous êtes enceinte. Voici quelques informations pour vous aider à décider quel sport pratiquer, qui peut vous aider et ce qui peut arriver lorsque votre corps change.

Avantages de la pratique du sport et de l’exercice enceinte

Si vous êtes en bonne santé et que votre grossesse se déroule sans complication, le sport peut vous aider à rester en forme et plus forte, à prévenir la prise de poids excessive et à vous sentir mieux mentalement. Il peut également vous permettre d’avoir un accouchement plus rapide et avec moins de complications.

L’exercice régulier réduit également le risque de maladie cardiaque, de diabète de type 2 et de certains cancers.

Mais pendant votre grossesse, vous devrez être plus prudente et éviter certains types de sport.

Pourquoi dois-je être plus prudente ?

Bien que l’activité physique pendant la grossesse soit recommandée, certains sports peuvent vous causer du tort, à vous ou à votre bébé. Même dans les sports qui ne présentent pas de risques, il se peut que vous ayez besoin d’apporter certains changements. Il est important d’informer votre équipe de maternité de tout sport que vous pratiquez afin qu’elle puisse vous soutenir, vous conseiller.

Problèmes médicaux pouvant vous affecter dans la pratique du sport

N’hésitez pas à consultez l’équipe médicale qui vous entoure si :

  • vous avez des problèmes cardiaques, pulmonaires ou hépatiques
  • vous souffrez d’un diabète qui n’est pas bien maîtrisé
  • vous avez des problèmes osseux ou articulaires
  • être atteint d’une maladie infectieuse
  • vous souffrez d’obésité ou d’insuffisance pondérale
  • vous avez des problèmes avec votre grossesse ou une grossesse antérieure
  • vous souffrez d’anémie
  • vous avez un accouchement multiple (p. ex. jumeaux ou triplés)

Lorsque vous faites de l’exercice, vous devriez vous arrêter et consulter votre médecin immédiatement, si :

  • vous avez des douleurs à la poitrine
  • votre rythme cardiaque est plus élevé que d’habitude
  • vous avez un essoufflement inhabituel
  • les mouvements de votre bébé ont diminué
  • vous avez des contractions
  • vous avez des pertes
  • vos chevilles, vos mains ou votre visage enflent soudainement
  • vous avez de la douleur, de l’enflure ou de la rougeur dans vos mollets
  • vous vous sentez étourdi ou faible

Le sport et votre niveau de forme physique

Si vous vous mettez au sport, il est bon d’en choisir un qui demande moins d’efforts que d’autres. Vous pourriez commencer avec 15 minutes par séance, jusqu’à 30 minutes d’intensité modérée.

Si vous êtes sportive, en bonne santé et que votre grossesse se déroule sans complication, vous pouvez continuer à faire du sport, à moins qu’il ne soit à éviter pendant la grossesse. Cependant, ce n’est pas le bon moment pour établir de nouveaux records personnels.

Sports à éviter durant la grossesse

Les sports :

  • qui demandent beaucoup d’efforts physiques
  • qui pourraient vous faire tomber
  • qui pourraient blesser votre bébé
  • avec beaucoup de sauts ou de rebonds
  • qui impliquent des changements soudains de direction
  • qui impliquent des plongées ou de la haute altitude

Quel sport est recommandé durant la grossesse ?

Privilégiez des activités sportives à moindre risque :

  • sans contact ou à contact limité
  • qui permettent de soutenir votre poids, comme les cours de natation et d’exercice aquatique (Essayez d’éviter d’être dans de l’eau qui est plus chaude que 32 degrés Celsius pendant très longtemps).
  • qui vous permettent de faire de l’exercice en ligne droite plutôt que de changer soudainement de direction, position
  • qui ont une chance limitée que vous tombiez
  • qui vous permettent de faire de l’exercice à intensité faible ou modérée